Macornay Toute l'actualité de Macornay
Accueil > Cadre de vie > Environnement > La côte de Mancy

La réserve naturelle du plateau de Mancy

 

 

 

 

 

 

 

fiche à télécharger (version 2)

 

 

 

La côte de Mancy s’inscrit dans le paysage par une colline orientée sensiblement nord-sud. Ce plateau est situé pour 2/3 sur la commune de Macornay et 1/3 sur celle de Lons-le-Saunier. Sa superficie est d’environ 72 hectares et son altitude de 278 à 415 mètres.

 

Situé à proximité du bassin lédonien, facilement accessible, le plateau de Mancy a, depuis des temps très anciens, été fréquenté, exploité et donc modelé par l’homme.

 

Les traces de cette présence y sont nombreuses, qu’il s’agisse d’anciennes carrières, de pâturages encore récemment utilisés pour l’agriculture, de plantations artificielles forestières ou de "tranchées" créées par l’armée.

 

Transformant ainsi les lieux au cours des siècles, ces activités ont cependant créé une multitude de milieux fortement imbriqués et très hétérogènes, dont la valeur biologique est exceptionnelle. Malgré, cette richesse biologique, connue et étudiée depuis de longues années par de nombreux scientifiques, une évolution des lieux défavorable à cette diversité a conduit à la création d’une réserve naturelle volontaire sur le plateau de Mancy en novembre 1996. Suite à la loi "Démocratie de proximité" sur les réserves naturelles volontaires du 27/02/2002 qui dispose que le Conseil Régional est compétent pour le classement des réserves naturelles, elle est devenue réserve naturelle régionale.

 

Ce site protégé est donc interdit depuis longtemps à toute circulation de véhicules, qu'ils soient avec ou sans moteur, 2 roues notamment, par arrêté préfectoral.

 

 

L’orientation privilégiée du site offre une diversité de micro-climats remarquable dans la région. Un sol peu épais, une exposition favorable au soleil, une faible capacité à retenir l’eau et l’absence d’amendements sont les principales caractéristiques de ses pelouses sèches. Le terrain étant très sec, une grande partie est depuis toujours en friche.

 

La réserve naturelle de Mancy offre aujourd’hui au promeneur 46 hectares de divers milieux : de la pelouse à la forêt en passant par d’anciennes carrières, et aux chevaux 25 hectares de pâturages en partie gagnés sur des buis et des fourrés à prunelliers.

 

Son écosystème est fragile, il n’est pas le fruit du hasard mais bien de la coordination subtile des éléments biotope, flore, faune, étroitement dépendants l’un de l’autre. La côte de Mancy abrite une flore et une faune extrêmement variées, liées à l’exposition ouest du versant. La réserve de Mancy est un site que l’on peut qualifier de majeur en matière écologique.

 

Un tel milieu constitue un site de fixation favorable pour de nombreux insectes méditerranéo-montagnards, comme par exemple "oedipoda coerulescens" et "oedipoda germanica", deux criquets à ailes colorées très localisés en Franche Comté et de 400 espèces de papillons. De plus, deux carrières abandonnées contribuent fortement à la richesse et à la diversité biologiques de la zone, en fournissant abris et lieux de nidification à une faune variée : mammifères, 60 espèces d’oiseaux, ainsi que la plupart des espèces de reptiles vivant en Franche-Comté : "Couleuvre verte et jaune" et "Couleuvre d’Esculape" et bien sur de nombreux amphibiens ("Grenouille Rousse").

 

On estime à 300 plantes, arbres et arbustes différents présents sur le plateau : une végétation naturelle extrêmement variée qui contient de nombreuses espèces assez rares comme une quinzaine d’orchidées parmi lesquelles les quatre "ophris jurassiens". On remarque aussi des hélianthèmes, des fumanas et certains serpolets mais aussi des lichens suivant les différentes orientations du site.

 

Si la balade vous tente et que vous êtes curieux, nous vous invitons à suivre le parcours balisé mis en place sur ce site.


 

>>  Liens

 

© 2015-2017 Macornay • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales